AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aqua, Identité Voilée

Aller en bas 
AuteurMessage
Aqua
Administrateur
Modèle Imaginatif

avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 27
Localisation : Avec toi
Emploi : Si si, boudeuse ^^
Loisir : (Bouder) manger (Câliner)
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Aqua, Identité Voilée   Dim 17 Aoû - 15:02

◄ Test RP


    -Il fait froid…
    -…froid, sombre, empoisonné. Qu’est ce que ça change ?

    Il se leva brusquement faisant grincer par la force des choses le plancher. Il, c’était l’homme, le seul homme de cette maison.
    Elle frissonna lorsqu’elle entendit le bois du sol réagir au poids qu’il venait d’encaisser. Comme si elle avait peur qu’on l’entende. Elle, c’était son épouse, la seule femme de cette maison.


    -Tu pourrais être plus discret.
    -Ah bon ? Je te rappelle qu’à part du froid, nous n’avons à nous cacher de rien, on est pris comme des rats, ce n’est pas la peine d’essayer quoique ce soit.

    Ses mots avaient résonné sec à l’intérieur de la cabane de pin. Dehors, un vent glacial et meurtrier régnait faisant trembler aussi bien les arbres, que la maison, que la femme.
    Il s’approcha de la fenêtre, elle aussi, paraissait prête à succomber à la force du vent, il semblait qu’elle allait exploser d’un moment à l’autre, et pourtant, elle était toujours là. Elle devait être de bonne qualité. Il passa sa main rude dessus, respirant profondément, réfléchissant, méditant aux derniers évènements.


    -On pourrait croire que cela fait des semaines, des mois que nous sommes là…Et pourtant… Ca doit faire…quelques jours tout au plus.
    Ca a commencé il y a peu, le temps s’est dégradé, les villageois n’ont pas paniqué, après tout, les intempéries, on connaissait…Et là, ça a dégénéré. Et nous voilà, peut-être seuls survivants.

    -Tu te souviens, dit-elle, de l’arrivée de cette grande femme, encore plus étrange que noir, on n’en avait jamais vu par ici des comme ça, on aurait dit une sorcière, mais une belle sorcière, puissante, effrayante. Personne n’osait s’en approcher. J’en avais peur. Une fois je l’ai croisée, j’ai baissé les yeux, j’avais l’impression qu’elle m’empoisonnait rien que du regard.

    -Une cinglée,oui !Elle avait l’air complètement folle avec son grand bâton et son volatile sur l’épaule qui croassait prêt à nous crever les yeux au moindre clin d’œil de la bonne femme.

    -N’empêche que…Ca ne fait pas si longtemps qu’elle est venue, et tout a commencé à se dégrader quand on ne l’a plus vu.

    -T’es folle !

    -On va mourir, c’est tout ce que je sais. Notre village a été aussi bien détruit par les intempéries que par ces sombres animaux venus de nulle part.

    -Ca c’est sûr qu’elles étaient pas amicales ces bestioles !

    -Je sens qu’on est consummés, chanceux d’avoir survécu jusqu’à présent. Chanceux ? C’est beaucoup dire, on est en train de mourir, comme ce monde…Qui je le sens, ne survivra plus à beaucoup de nuits comme celle là.

    -Tu te souviens de notre petite fille ?

    -Notre ? Etant donné comment elle est partie et le peu de temps qu’elle est restée à nous, peut-on vraiment dire qu’elle était nôtre ?

    -Je l’aimais bien. Elle avait des cheveux bleus, c’était pas commode pour le coin. On m’avait conseillé d’en faire un spectacle, tellement elle était bizarre cette enfant.

    -Petite, elle nous regardait de ses grands yeux bleus, comme si elle savait tout, comme si elle avait déjà tout vécu… Et pourtant toute petite, fragile. Si grâve aussi, je ne l’ai jamais vue rigoler, pleurer. Toujours très calme.
    Sa peau était toute douce, fort pâle, comme si elle venait d’un coin nordique.
    Trouvée comme par miracle dans la neige.
    Quand j’y pense, une nuit dans ce genre…
    Elle a grandi vite, si vite, trop vite, changeant, mais sans changer vraiment. Elle ne joua pas avec les autres filles du village, elle était à part. Parfois, semblant vidée de ses sentiments, elle me questionna sur son identité, du pourquoi de ses différences. Elle n’était pas stupide.

    -Elle devint grande, jolie, fine, sportive en fait, forte, mais sans que ça soit grossier, un joli brin, comme on n’en voyait pas beaucoup dans ce coin de fermières. Quand j’y pense, elle a grandi vraiment trop vite. Elle passait ses journées perdues dans ses pensées, peut-être dans d’autres mondes.
    Elle dormait peu, ne faisant presque que songer, comme attendant quelque chose qui allait venir. Un jour ou l’autre, on sentait bien qu’elle allait partir.

    -Quand elle est partie…Tout s’est assombri ici, j’ai un peu perdu goût à la vie. Il faut dire que j’avais passé des heures à la regarder ignorer le monde qui l’entourait. Je me suis sentie vieillie.
    Elle avait quoi… ? Dix-sept ansquand elle a disparu, du jour ou lendemain, ne revenant pas d’une errance dans les champs.

    -Je l’ai vue, s’éloigner comme elle en avait l’habitude, marcher dans les champs à rythme régulier, sans arrêt mais sans course, apaisée…Comme d’habitude.

    -Comme d’habitude, elle disparut au loin s’étant enfoncée dans les bois dans lesquels nous l’avions trouvée, dans lesquels nous sommes pour le moment.
    Mais elle ne revint pas ce soir là, elle ne revint d’ailleurs aucun soir, elle avait disparu. Certains me dirent qu’elle était morte, et je n’y croyais pas, car je savais déjà qu’elle ne resterait pas nôtre à jamais. Tout cela s’était passé si vite.

    -Parfois j’ai cru que si j’allais voir dans les bois, je la retrouverais bébé, nue dans la neige, silencieuse sans être tétanisée.
    Et ces dernières nuits, je l’entends pleurer dans mes rêves, comme si elle nous attendait devant la porte. Mais comment le pourrait-elle ? Elle qui n’a jamais pleuré…
    En fait, j’avais l’impression qu’elle pleurait toujours quand elle était là, elle avait l’air, sans le montrer, triste toujours. A moi aussi, les larmes seraient bien venues…Rien qu’en la regardant.

    -J’aurai vécu, nous aurons vécu pour la connaître, pour la faire vivre et la voir disparaître, pour mourir des mains de sorcières…
    Quand j’y pense, j’ai toujours cru aux sorcières, il n’y a jamais qu’elles pour enlever les bébés et tuer des vies. Mais elles m’avaient déjà tuées lorsqu’elles me prirent notre enfant.

    Une histoire…Un monde se sont achevés…


    Au château, il faisait beau, comme pour tous les après-midi.
    La brise soufflait doucement carressant l’arbre de en son amitié.
    Et là, jeune, fraîche, éclose, la princessse assise sur un banc…
    Banc de bois, banc contre l’arbre, banc cliché.
    Perdue dans ses pensées, la princesse observait, au loin, le bois, les champs, la fin.

    Arriva alors une grande dame, de soie habillée, telle une reine dont on tenait l’ombrelle, pour protéger sa peau rose du soleil. La reine s’arrêta à hauteur de la princesse, observant ce qu’elle observait et en profitant pour l’ôter de ses contemplations.


    -Viendrez-vous avec nous cet après-midi au parc ? Il me plairait de vous présenter quelqu’un qui attise à vous rencontrer depuis des semaines déjà.

    Silence se fit, resta seul compagnon le vent amoureux. La princesse soupira et d’une voix basse et triste répondit à la proposition.

    -Maman, je n’ai pas le désir aujourd’hui de me promener. Promenez ce jeune homme vous-même, j’ai la certitude que vous serez de meilleure conversation. Après tout, je n’ai pas la réputation de parler assez.

    -Je crois que ce n’est pas la compagnie d’une femme marriée qu’il cherche, mais soit…Nous irons donc sans vous.

    La reine s’éloigna faisant signe de remettre l’ombrelle. Après tout, le soleil était toujours bien là. Elle marcha un peu et arriva à la porte du château, dans son élégance naturelle, elle continua sa marche mais profita de la fenêtre du salon qui donnait sur le jardin pour observer la princesse rêveuse. Elle observa quelques remarques pour elle-même. C’était une femme sévère mais attentive.

    -Il est si étrange d’avoir dans sa maison une enfant si…étrange.
    C’est ainsi quand on élève une enfant qui n’est pas sienne. Qu’on soit même la seule personne à l’avoir vue grandir, on ne contrôle pas ses pensées comme on contrôle celles de son sang.
    Elle… Si différente. Aujourd’hui, jeune fille solitaire, autrefois, enfant solitaire, encore autrefois, nourrisson perdu. Cela a toujours été ainsi et ne changera jamais. Dix-sept ans…
    Quand on l’a trouvée cette enfant, petite, dans les bois, on l’a ramenée au château, on l’a amenée à moi…Dame d’un âge moyen n’ayant point d’enfant et un mari absent. C’était la révélation. Mais déjà petite, si étrange, rien que par son regard grand, parfois même sévère devant sa nouvelle maman, sa seule maman à vrai dire. J’espérais en faire mon « effigie » mon enfant, qu’elle soit comme moi, ou presque, et je découvris vite que cela ne se passerait pas comme je le souhaitais. En effet, elle ne pourrait jamais être comme moi. Elle n’était même pas mon contraire, elle était autre, comme d’une autre espèce, comme un animal sauvage. Pourtant calme.
    Rien que par son physique, coloré étrangement. En effet, ses cheveux bleus ont toujours fait l’unanimité des regards et certains furent même charmés par tant d’exotisme. Mais ce n’était pas d’un pays lointain qu’elle venait, il me sembla que ce fut plutôt d’un autre monde, d’une autre vie. Son regard pensif semble lire en toute chose et savoir plus que moi-même. Et pourtant, elle n’a rien vu dans sa vie. Ses yeux sont souvent rivés vers le lointain, pourtant de son banc, elle ne peut rien voir. Comme si elle avait appris des choses dans ses rêves, ses rêves d’oiseaux en cage. Car il est vrai, je l’ai enfermée. Je l’ai enfermée pour la protéger. Elle est si différente des autres que le monde trop extérieur ne pourrait avoir un impact positif.
    Aujourd’hui, je cherche à l’unir et je ne vois en ses yeux que désappointement et éloignement. Que deviendra-t-elle une fois partie ?
    Déjà là, je la vois, retournant se promener au loin, dans ces hautes herbes, taciturne. A quelle heure reviendra-t-elle ?

    Une histoire, un monde, se sont achevés car elle ne revint pas…


    Chère amie,
    Je vous écris dans un moment de bonheur car je viens vous apprendre que mon époux et moi avons une enfant. Elle est magnifique. Tellement spéciale et différente, et si gentille, si calme, c’est un vrai plaisir et c’est sans difficulté que je m’en occupe. Sans doute, ne comprendrez-vous pas cette nouvelle, c’est pourquoi je vous explique par cette suite.
    Cette pauvre enfant, âgée d’à peine quelques mois a été retrouvée dans notre propriété non loin de son entrée. Une chance que le garde-chasse l’ait aperçu car il faut le dire, nous n’aurions pu l’entendre, silencieuse comme elle était. Elle devait être si effrayée. Qui est sa mère ? Je ne le sais mais croyez bien que si je pouvais le savoir, je ne lui rendrais pas. Laisser une pauvre enfant, si jeune et si fragile, à l’abandon, sans certitude d’être retrouvée, c’est un crime !
    Pour nous qui attendions un tel événement, c’est un pure bonheur.Il faut dire que nous commencions à désespérer et la voilà qui tombe des nues.
    Ses yeux sont d’un bleu divin, et sa peau aussi douce et pâle qu’une enfant de sang. Elle est encore couverte d’un petit duvet mais je devine assez bien que ses cheveux seront tout aussi originaux que le reste. D’ailleurs, elle n’est pas très souriante, mais je compte bien y remédier.

    Je finis ma lettre car il faut que j’aille m’en occuper, vous pensez bien, si elle avait un besoin, elle ne prendrait même pas la peine de pleurer, je me dois de rester attentive.

    En espérant vous voir très prochainement pour vous présenter cette enfant, je vous embrasse.



    Chère amie,
    J’ai de bien affreuses nouvelles, cela fait quelques jours que notre fille bien aimée a disparu. Je crains chaque jour qu’on vienne m’apprendre la trouvaille de sa dépouille dans un coin de la région. Elle est si fragile vous comprenez…Si pâle, si calme, et si innocente. Je crains tant de choses pour elle. Je pleure et prie chaque soir pour qu’on me la ramène saine et sauve mais rien ne vient. Juste quelques nouvelles d’ivrognes qui l’auraient aperçu… Mais comment ne pas être morte d’inquiétude ? Mon mari part chaque jour à sa recherche et il a engagé plusieurs hommes pour l’assister. Comprenez-le, vous le savez, c’est notre bien le plus cher. Que deviendrons-nous si elle venait à disparaître à jamais ? Y survivrais-je même ? Pourquoi est-elle partie une fois de plus en promenade…? Et moi qui lui ai toujours conseillé d’être prudente.
    Peut-être l’a-t-on enlevée ? Je ne sais pas…Et si elle devenait un phénomène de foire ? Elle… Ma belle enfant…Dix-sept ans depuis peu. Elle que nous avions sauvée. Pourrait-elle disparaître comme elle nous apparut autrefois? Je ne dors plus. C’est bien plus que je ne peux le supporter.
    Priez pour moi mon amie.
    Je vous remercie pour votre amitié en espérant vous voir très bientôt avec notre enfant en vie pour prendre un repas sur les bords du ruisseau de notre jardin.

    Bien à vous



    Une histoire, un monde, de vies prirent fin car elle ne revint jamais plus…


    -Qui suis-je ? Je ne le sais…

    *Il me semble que j’ai dû m’appeler « Aqua » et que je dois avoir plus ou moins 17 ans…*

    Comme venant de naître, elle se releva de son sommeil sur l’herbe fraîche d’un endroit qui lui était étranger. Et en vérité, tout lui était étranger…


◄ Vous


Comment avez vous connu le forum ? : Euh, je l'ai connu à sa création par son fondateur!

Votre niveau de RP :Je fais du rp depuis bientôt 3 ans, mais je fais du rp valable depuis pas tant de temps ça. Aujourd'hui, je dirais que mon niveau est acceptable.

◄ Statistiques


Arme : Keyblade : Clés du Destin

Compétences I : Torrent Elémentaire: C'est a l'aide de sa kayblade que Aqua lance une attaque élémentaire sur l'un de ses adversaires, la force magique d'Aqua passa par son bras, et canalisé par sa keyblade, qui relâche cette puissance, sous forme d'un torrent d'élément qui varies avec le désir d'Aqua. Cette énorme torrent s'en prend a l'ennemie voulu, l'emportant avec lui a son passage, a une vitesse fulgurantes.

Compétences II : Magie Celeste: La jeune fille envoie toute sa puissance magique dans le ciel, envoyée vers celui-ci par l'intermédiaire de sa keyblade, la puissance magique est plus puissante, créant une brèche dans le ciel. La puissance retombe sous la forme d'une pluie, ou plus tôt d'une hallucinante avalanche d'un éléments évoluant sur les ordres du possesseur de la keyblade, tombant en direction de sept endroits différents, attaquant jusqu'à sept ennemies. A la suite de cette attaque le ciel se replie pour reprendre sa forme originel.

Compétences III : Le Sceau de la Volonté: Avec énergie, la jeune fille plante sa keyblade dans le sol, celle-ci devient le centre d'un sceau étrange, se dessinant sur le sol, un sceau qui semble se crée selon le désir du porteur de la keyblade. Ce même symbole se forme dans le ciel, la superposition des deux sceau protège Aqua et ses allies, tandis que tout les ennemies au alentour se font attaquer par une pluie phénoménale d'élément, appelés selon la simple volonté de la fille au cheveux bleu.

Spécialité : Protection purificatrice: Grâce au pouvoir de sa Keyblade, et de ses talents de maitre de la magie, Aqua peut a tout moment créer un grand et redoutable bouclier magique, la protégeant elle, ou un allié. Ses pouvoir lui permettent de créer un bouclier au maximum deux fois par combat.

Drive Form : Impératrice des éléments: Par la pouvoir des éléments qu'elle est capable de maitriser, Aqua se crée une nouvelle armure, beaucoup plus légère, et en même terriblement plus résistance et puissante. Cette nouvelle armure au capacité exceptionnel change selon les éléments magiques utilisés par

Invocation : Origin: Par la force de ses pouvoir, Aqua fait appel a Origin, une mystérieuse créature, ou plus tôt une grande déesse, maitrisant elle aussi les éléments, elle fait ressortir la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konstantine
Fondateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 188
Age : 27
Localisation : Dans l'indifférence...
Emploi : Fondateur
Loisir : Etre avec Elle (L)
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Aqua, Identité Voilée   Lun 18 Aoû - 22:15

    Bon et bien... Faut bien commencer quelque part...

    Alors tout d'abord le petit mot qui tue : Hey bienvenue ! (Bon ok y'en a deux...)

    Nenpèche j'en reviens pas... On viens me casser les pieds dans ma toute première de mon premier personnage de RP, pour dire qu'il me manque de la gaité, des fleurs et des poneys, et t'en mais même pas ! Non mais et puis quoi d'abord >< Tu vois très bien que c'est chouette les histoires sans queue ni tête...

    Bon aller, soyons un peu plus sérieux... Bon non enfaite autant continuer dans le même ton... *Applaudis* C'est une bien jolie histoire que nous avons là, je ne m'amuserais pas à mettre en rouge et en gras toute les fautes d'orthographe, quand y'a beaucoup de rouge ça fait mal aux yeux...
    Je noterai également le moyen de facilité de faire la jeune adolescente qui à oublié 17 ans de ca vie !

    Rooooh ba c'est bon je me tais de toute façon on trouve toujours à dire quelques choses pour rabaisser les meilleurs ><

    par contre, ne crois pas que c'est fini entre toi et moi ! Car je reviendrais ! il faut que quelqu'un d'autre valide ta fiche....

    Ton admirateur secret,

    Konstantinople.

_________________

En soi, il n'existe rien de bon ou de mauvais, tout dépend de ce que l'on pense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aqua, Identité Voilée   Lun 18 Aoû - 22:22

Salutations...

Un avis un peu plus dur et un peu plus sérieux...

D'autant plus qu'Angel, c'est grace a moi que vous vous êtes rencontrés...

Bon, les fautes d'orthographes, je n'en vois pas de flagrantes... Je n'en vois d'ailleurs presque pas...

Ce que je reproche extrèmement a ce Test RP, et personne ne pourra le nier... Ce Test est bourré, de dialogues, il y'en a bien plus que de description... Et quelque chose qui est sûrement pûrement by moi...

La première histoire avec les deux adultes qui doivent être très silencieux, je trouve ça assez téléphoné... Sur le fait qu'ils racontent tout deux l'histoire un par un...

Bon ben je vais voir Star Wars...

Tu as quand même mon approbation, cette fiche reste de très bonne qualité... Et je sais que je trouve toujours les défauts...

Salutations...
Revenir en haut Aller en bas
Aqua
Administrateur
Modèle Imaginatif

avatar

Féminin Nombre de messages : 97
Age : 27
Localisation : Avec toi
Emploi : Si si, boudeuse ^^
Loisir : (Bouder) manger (Câliner)
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Aqua, Identité Voilée   Lun 18 Aoû - 22:31

Merci

...

Merciiiii pour ce message de bienvenue.
Insinues-tu que je cherche les facilités en oubliant mon passé? hey c'est pas gentil! et même pas vrai d'abord! Je suis hyper courageuse (mais bon la suite sur msn)
Merci aussi de dire que je suis la meilleure...Huhu
Bon d'accord c'est pas vrai.
Et puis pour les poneys, j'y peux rien si tu déteins sur moi.

Encore merci tout de même ^^ I love you Je m'en vais corriger des fiches.

Alllez, je suis prête à affronter les autres admins

[Edit Aqua: ah zut, cette sale bete de Xehanort a répondu.
Chuis meilleure en orthographe que toi d'abord
Enfin bref, merci pour cette validation. Puis je trouve que le dialogue a du bon. Désolée si toi t'aimes les longs textes continus, pavés, enfin bref ^^ Ca ça s'appelle le goût (que j'ai bon d'ailleurs huhu)
Merci bien ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna

avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 24
Localisation : Cherchez moi '__'
Emploi : Frapper les gens qui ont besoin d'aide.
Loisir : Frapper les gens qui ont besoin d'aide?
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Aqua, Identité Voilée   Lun 18 Aoû - 23:57

Bon, un nouvel avis ! J'ai beaucoup aimé ta fiche, agréable à lire ; d'habitude, je n'aime pas lorsqu'il y a beaucoup de dialogues, mais là, j'ai trouvé que c'était plaisant. J'aime beaucoup comment est construit le texte aussi, original, simple à la fois. Et puis je ne sais pas quoi dire d'autre, donc ce sera tout. Ah oui, je ne te souhaite pas la bienvenue puisque tu es inscrite avant moi. *bref, déjà partie très loin*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aqua, Identité Voilée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aqua, Identité Voilée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matos de mago/aqua/geo, niveau 160/110/100/80
» Elo... L'identité secrète !
» Guerrier Aqua a la dérive
» Toc toc me voilà pour foutre le chaos
» La fiche d'identité de l'ordinateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.•'´¯)¸,ø¤``¤ø,¸--Kingdom Hearts : Dawn's Way--¸,ø¤``¤ø,¸ (¯`'•. :: Forum :: Fiches de Présentations :: ◄ Fiches Validées-
Sauter vers: